épouses henri viii
Personnages historiques

Les épouses d’Henri VIII, dans l’intimité du Roi d’Angleterre

Les épouses d’Henri VIII sont tristement connues pour avoir partagé la vie d’un monstre sanguinaire de sang royal. Devenues tout à tour Reines d’Angleterre, certaines ont été répudiées, d’autres décapitées. Henri VIII, Roi d’Angleterre de la dynastie Tudor, a marqué son époque par sa cruauté et son caractère égocentrique. Et ses épouses en sont la preuve même. Je vous emmène à la découverte des portraits de ces femmes au destin tragique.

Catherine d’Aragon, la première des épouses d’Henri VIII

catherine daragon epouses henri viii

Catherine d’Aragon devient la première des épouses d’Henri VIII

Catherine d’Aragon a 23 ans lorsqu’elle épouse Henri VIII, Roi d’Angleterre alors âgé de 18 ans. Nous sommes en 1509, Catherine est la veuve d’Arthur, Prince de Galles…et frère d’Henri VIII. Cette jeune femme pleine de vie montre une beauté pure, en tout élégance. Et surtout, cette jeune veuve possède une dote fort intéressante pour le Roi d’Angleterre. La belle espagnole, tante de Charles Quint, tombe très rapidement amoureuse de son nouvel époux, qui montre rapidement d’indéniable qualité. De cette union, 5 enfants vont naître. Mais une seule va survivre : Marie Ière (dite Marie La Sanglante), future Reine d’Angleterre.

Le divorce de Catherine d’Aragon et Henri VIII

Malgré ce mariage royal fort prometteur, Henri VIII est un charmeur. Il se montre régulièrement infidèle à sa femme, et ne s’en cache pas. Catherine d’Aragon, aveuglée par les sentiments qu’elle ressent vis-à-vis de son époux, fait mine de ne rien voir. Pourtant, cette infidélité constante va précipiter son mariage vers sa chute. La raison : Anne Boleyn, une de ses suivantes. Ensorcelé, Henri VIII souhaite faire d’elle son épouse. En 1532, le Roi d’Angleterre va prétexter l’absence d’un héritier mâle pour demander le divorce. L’Eglise ne l’entend pas de cette façon, et refuse que l’union proclamée devant Dieu soit rompue. Qu’à cela ne tienne ! Le catholique Henri VIII fait fi de la volonté du Pape Clément VII, et se proclame « chef suprême de l’Église d’Angleterre« . Il nomme alors Thomas Cranmer en tant qu’archevêque de Cantorbéry, afin qu’il puisse annoncer son divorce avec Catherine d’Aragon. Après 23 ans de mariage, la première des épouses d’Henri VIII est répudiée en 1535 et envoyée au Château de Kimbolton. Elle meurt 1 an plus tard.

Anne Boleyn, la première des épouses décapitées

Anne Boleyn seconde des épouses d'Henri VIII

Anne Boleyn a conquis le Roi d’Angleterre et devient sa seconde femme

« Je préférerais perdre la vie que mon honnêteté« . C’est ainsi qu’Anne Boley résiste pendant de nombreuses années au puissant Henri VIII. Cette brune au charme atypique a fait chavirer le cœur du Roi d’Angleterre, qui n’a d’yeux que pour elle. Anne Boleyn a su développer de nombreuses connaissances et compétences durant son enfance à la cour de France de François Ier : danse, musique, chant. Elle excelle dans l’art de la conversation, et tient en haleine tous ceux qui se mettent à l’écouter. Le Roi d’Angleterre n’y résiste pas. Mais la belle ne souhaite pas “salir” sa réputation en devenant la maîtresse d’Henri VIII. Si le Roi d’Angleterre la veut, le Roi va devoir se séparer de son épouse. C’est ainsi que pendant 3 ans, Henri fera à la cour à celle qu’il veut prendre pour maîtresse. Mais Anne Boleyn ne cède pas. Soit ! Le Souverain anglais décide de divorcer de Catherine d’Aragon pour pouvoir posséder celle qui lui tient tête. Après avoir répudié sa première épouse, Henri VIII s’unit à la belle Anne Boleyn le 25 janvier 1533. 6 mois après, la seconde des épouses d’Henri VIII est couronnée. La nouvelle Reine d’Angleterre prend très vite goût à son nouveau train de vie. Elle dépense des sommes folles pour satisfaire toutes ses envies : belles toilettes, fourrures, bijoux,… Anne Boleyn dévoile une personnalité très capricieuse et colérique. Ce qui va vite lasser le roi Henri VIII.

Le destin tragique de la Reine

Henri VIII Tudors commence à délaisser sa femme pour les bras de la douce Jeanne Seymour.
Les crises de colère et de jalousie successives de l’épouse royale commencent à agacer le Monarque. Et comble de la situation, Anne Boleyn n’a donné qu’une seule enfant à Henri VIII : Elisabeth Ière, la future “Reine Vierge”. Estimant son mariage maudit par Dieu, il cherche par tous les moyens de se débarrasser de son épouse. Acculée, Anne Boleyn est alors accusée d’adultère et même d’inceste. On prétend qu’elle aurait eu une relation intime avec son frère. Sur la base de ces accusations, l’épouse d’Henri VIII est décapitée le 19 mai 1536 à la Tour de Londres. Son mariage avec Henri VIII n’aura duré que 3 ans.

Jeanne Seymour, le grand amour du Roi d’Angleterre

Jeanne Seymour grand amour du Roi d'Angleterre

Jeanne Seymour devient la nouvelle Reine d’Angleterre

Onze jours seulement après la mort d’Anne Boleyn, Jeanne Seymour devient la nouvelle épouse d’Henri VIII et monte ainsi sur le trône. Celle qui a tenu le rôle de dame d’honneur auprès de Catherine d’Aragon a séduit le Roi d’Angleterre par sa beauté simple et sa douceur. Sa personnalité est aux antipodes de sa prédécesseure. Alors qu’Anne Boleyn aimait le faste et la richesse, Jeanne Seymour fait preuve de sobriété et d’austérité. Son mode de vie, elle va d’ailleurs l’imposer à l’ensemble de la Cour d’Angleterre.

Un règne de courte durée

Quelques mois après les noces, Jeanne Seymour tombe enceinte. Quelle bonne nouvelle pour le Roi d’Angleterre qui espère avoir enfin un héritier mâle. Le 12 octobre 1537, la Reine d’Angleterre donne naissance à son fils Edouard, futur Edouard VI d’Angleterre. Mais la joie laisse place à la tristesse : Jeanne Seymour, troisième épouse d’Henri VIII, décède suite à l’accouchement. Très amoureux de sa Reine, Henri VIII est particulièrement affecté par cette perte. Il porte l’habit de deuil pendant plus de 3 mois, et met du temps à retrouver une nouvelle épouse. Jeanne Seymour est l’unique femme qu’Henri VIII, Roi devenu monstre, a pleuré.

Anne de Clèves, l’épouse répudiée d’Henri VIII

Anne de Cleves epouses henri viiii

Le mariage arrangé d’Anne de Clèves et Henri VIII

3 années durant, le Roi d’Angleterre pleure son épouse défunte. Mais il est temps pour Henry VIII de trouver une nouvelle épouse royale. Ses conseillers œuvrent pour trouver une nouvelle Reine au territoire d’Angleterre, mais la tâche se montre délicate. La réputation du Roi d’Angleterre commence à se ternir auprès des Princesses du monde. Christine de Danemark répond “Si j’avais eu deux têtes, j’en aurais volontiers risqué une auprès du Roi d’Angleterre”. La future Reine d’Ecosse Marie de Guise refuse également la proposition de mariage. Le choix finit par se porter sur Anne de Clèves, sœur du Duc protestant de Juliers, de Clèves et de Berg. Un portrait très avantageux est présenté au Roi d’Angleterre pour présenter la Princesse, qui apprécie ses atouts physiques. Le Roi accepte de prendre Anne de Clèves pour épouse. Mais la rencontre va vite décevoir le Monarque anglais. Il s’avère que le portrait d’Anne de Clèves était particulièrement flatteur et que la réalité est bien différente. Anne de Clèves ne plaît pas du tout à Henri VIII, qui n’hésite pas à le spécifier à son ministre Thomas Cromwell. Malgré tout, le sang noble de sa fiancée et son engagement pour ce mariage le force à accepter les noces. Anne de Clèves devient la quatrième des épouses d’Henri VIII. Le mariage est célébré le 6 janvier 1540, Henri VIII est alors âgé de 49 ans. Anne de Clèves devient la nouvelle Reine d’Angleterre, pour un temps.

L’épouse d’Henri VIII est répudiée

Le manque d’enthousiasme du Roi d’Angleterre pour sa nouvelle épouse le pousse rapidement dans les bras d’une autre. Moins de 6 mois après la célébration de son dernier mariage, Henri VIII tombe sous le charme de Catherine Howard – cousine de son épouse décapitée Anne Boleyn. Anne de Clèves, malgré son manque de charme, fait preuve d’une grande intelligence. Elle voit rapidement que son mariage est compromis, et ne souhaite pas connaître le même sort que la deuxième épouse d’Henri VIII. Elle accepte de témoigner du fait que son mariage n’a pas été consommé et négocie les termes de son divorce avec le Roi d’Angleterre. Les relations entre Anne de Clèves et Henri VIII resteront à l’avenir très cordiales, elle deviendra même une amie très proche du Roi.

Catherine Howard, la plus jeune des épouses d’Henri VIII

catherine howard

La jeune Catherine Howard a conquis le cœur du Roi d’Angleterre

A peine âgée de 16 ans, la belle Catherine Howard distrait à merveille Henri VIII. Le Roi d’Angleterre aime voir cette jeune fille chanter, jouer de la musique. Sa fraîcheur le ramène dans son passé de jeune homme insouciant. A peine divorcé, Henri VIII prend Catherine Howard pour épouse. Les noces sont célébrées le 28 juillet 1540, Catherine devient la nouvelle épouse d’Henri VIII et reine d’Angleterre.

Le Roi d’Angleterre fait trancher la tête de son épouse infidèle

Quelques mois après ses noces, la jouvencelle commence à se lasser de ce Roi vieillissant et pesant près de 140 kg. Son mari fait preuve de brutalité dans l’intimité, et laisse peu de place à la douceur et aux préambules. De façon très naïve, la Reine d’Angleterre n’hésite pas à flirter avec un des favoris d’Henri VIII, Thomas Culpeper. Très rapidement, Henri VIII a vent des infidélités de son épouse, et la fait enfermer à la Tour de Londres. Le 13 février 1542, Henri VIII fait trancher la tête de sa quatrième épouse.

Catherine Parr, dernière des épouses d’Henri VIII

Catherine Parr dernières des épouses Henry VIII

Catherine Parr devient la dernière des épouses d’Henri VIII

Après cette succession d’échecs amoureux, Henri VIII met plus de temps avant de retrouver une épouse. Ce n’est que l’année suivante que le Roi d’Angleterre souhaite trouver une nouvelle Reine à son Royaume. Il se console finalement dans les bras de Catherine Parr, la jeune veuve du Baron Latymer décédé peu de temps auparavant. Henri VIII épouse Catherine Parr le 12 juillet 1543. Cette nouvelle épouse réussit à avoir une grande influence sur le Roi d’Angleterre. Grâce à elle, Henri VIII renoue les liens avec ses deux filles, Marie et Elisabeth, les futures Reines d’Angleterre. La nouvelle épouse d’Henri VIII n’hésite pas à se mêler de politique.

La Reine d’Angleterre connaît un destin plus heureux

La santé du Tudors n’est pas au beau fixe. Son obésité de plus en plus morbide rend le Monarque anglais de plus en plus faible. Il meurt à l’âge de 55 ans, le 28 janvier 1547. Le Roi d’Angleterre est enterré dans la chapelle Saint-George du château de Windsor, aux côtés de Jeanne Seymour. Des six épouses d’Henri VIII, Catherine Parr est celle qui connaît un destin des plus joyeux. 6 mois après le décès de son époux, la veuve du Roi d’Angleterre flirte avec son amour de toujours, l’amiral Seymour.

Vous connaissez maintenant tout du destin des femmes qui ont partagé la vie du tumultueux Henri VIII. Pour en savoir plus sur la vie des épouses royales, je vous invite à lire cet article sur les épouses de Louis XIV.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *