Enfants George V
Personnages historiques

Les enfants de George V, roi du Royaume-Uni et des dominions

Intrigue, abdication, destin funeste, la famille royale britannique a vécu des événements plus ou moins heureux. Le roi du Royaume-Uni et des dominions, suite à son union avec la reine Mary, devient père de six enfants, dont 2 monteront sur le trône. Je vous propose à travers cet article de découvrir la vie des enfants de George V.

Édouard VIII

Le premier des enfants de George V et héritier du royaume est Edouard, futur Edouard VIII. L’aîné de la fratrie naît le 23 juin 1894 à Londres, dans une résidence nommée White House. Dès sa naissance, il reçoit le titre de Son Altesse le prince Édouard d’York. Baptisé Édouard Albert Christian George Andrew Patrick David, le futur roi du Royaume Uni et des dominions est surnommé David par sa famille et ses amis. Sa lignée royale lui offre une éducation stricte. Son père, le roi George V, est connu pour être un père sévère mais tout aussi affectueux. L’aîné des enfants de George V et la reine Mary développe de véritables compétences de futur monarque, mais dévoile un caractère bien trempé.

Son éducation, ainsi que celle de son frère le futur George VI, est confiée à Frederick Finch et Henry Hansell. Lorsqu’il atteint l’âge d’entrer à l’école, le premier des enfants de George V entre au collège naval d’Osborne, en 1907. Ne se plaisant pas dans cet établissement qu’il juge trop stricte, il intègre finalement le Britannia Royal Naval College à Dartmouth.

A la mort de son grand-père, le roi Edouard VII, son père George devient le 6 mai 1910 George V, roi du Royaume Uni et des dominions, faisant d’Edouard duc de Cornouailles et de Rothesay. En juillet 1910, alors qu’il est âgé d’à peine 16 ans, Edouard devient prince de Galles. Le chemin vers la souveraineté se concrétise petit à petit pour ce jeune prince. Il devient officiellement Prince de Galles le 13 juillet 1911 lors d’une cérémonie donnée au château de Caernarfon.

Un événement va venir frapper le monde entier : le déclenchement de la Première Guerre mondiale. Alors que le premier des enfants de George V est âgé d’à peine 20 ans, il souhaite entrer dans l’armée et participer au conflit. Alors qu’il intègre Grenadier Guards en juin 1914, il n’est malheureusement pas autorisé à combattre l’ennemi sur le front, car héritier de la couronne anglaise. Il œuvre tout de même de mieux qu’il peut dans ce conflit, et obtient en 1916 la croix militaire. Dans les années qui suivent la Première Guerre mondiale, Edouard représente son père dans les provinces du Royaume Uni et à l’étranger. Mais l’héritier du trône manque cruellement de charisme, ses représentations marquent peu la population. Bien au contraire, les attitudes maladroites du Prince lui valent de nombreuses critiques. Associé à sa réputation de don Juan, le fils de George V n’est pas apprécié du cercle politique du roi. Le coup de grâce est donné lorsqu’il entame une relation avec Wallis Simpson. Cette femme, divorcée une première fois, est en cours d’instance de son second divorce. Cette relation sérieuse inquiète le roi George V, avec qui les liens fraternels se brisent petit à petit.

Le 20 janvier 1936 George V meurt, faisant d’Edouard le nouveau roi du Royaume Uni et des dominions. Une nouvelle fois, le premier des enfants de George V va choquer l’assemblée en se présentant à la proclamation de son accession au trône en compagnie de Wallis Simpson. Dans les mois qui suivent, les intentions du roi sont claires, il souhaite épouser son amante. S’en est trop pour le gouvernement, qui n’accepte pas cette décision. Moins d’un an après son accession au trône, Edouard VIII, fils de George V, préfère abdiquer pour pouvoir vivre son idylle amoureuse sans créer de crise constitutionnelle, laissant son frère George VI monter sur le trône.

Edouard VIII enfants George V

George VI

Deuxième des enfants de George V, le futur roi du Royaume Uni et des dominions voit le jour le 14 décembre 1895 à Sandringham, dans la résidence secondaire de la famille royale. Le jeune prince naît dans le deuil, car le jour de sa naissance marque également celui du décès de son arrière-grand-père, le prince consort Albert, époux de la Reine Victoria. Pour rendre hommage au défunt, l’enfant est baptisé Albert Frederick Arthur George. Dès sa naissance, il reçoit le titre de Son Altesse le prince Albert d’York. Le jeune Albert est un enfant à la santé particulièrement fragile. Ses soucis font de lui un garçonnet peu coriace et effrayé de tout. Son éducation, il la passe aux côtés de son frère aîné le futur Edouard VII. En tant que deuxième des enfants de George V susceptible de monter sur le trône, il se doit d’acquérir toutes les compétences pour régner sur le Royaume Uni et les dominions.

Il va d’ailleurs suivre de près les traces de son frère aîné. Après avoir intégré en 1909 le Royal Naval College d’Osborne, Albert entre au Royal Naval College de Dartmouth. Après son éducation, le prince empreinte une carrière maritime. Il monte alors sur plusieurs navires, dont le HMS Cumberland et le HMS Collingwood. Alors que la Première Guerre mondiale fait rage, le second des enfants de George V devient officier de tourelle sur le HMS Collingwood. Il intègre ensuite la Royal Air Force en tant qu’officier et obtient son brevet de pilotage.

Après sa carrière militaire, le prince héritier décide de varier ses connaissances et part étudier l’Histoire, l’instruction civique et l’économie à Cambridge. Cette même année est primordiale pour lui car il est fait duc d’York, comte d’Inverness et baron Killarney, et des missions royales lui sont confiées. Comme son frère, il représente son royal père lors d’événements importants. Le 26 avril 1923, il épouse dans l’abbaye de Westminster Elizabeth Bowes-Lyon. De cette union, deux enfants naîtront : Elizabeth, l’actuelle Reine d’Angleterre, et Margaret.

Après le décès de son père George V, son frère Edouard monte sur le trône et devient le roi Edouard VIII. Mais l’attitude de son frère n’est pas du goût de tous. Avant de mourir, son père George V espérait même que son second accède rapidement au trône, pour le bien du peuple. Son souhait sera vite exaucé, puisqu’à peine un an après être proclamé roi, Edouard VIII abdique. Albert, second des enfants de George V, devient roi du Royaume Uni et des dominions et prend le nom de George VI. Mais les problèmes de santé du roi George VI n’ont pas disparu. Le stress de son règne, associé à son addiction au tabac, vont accroître ses soucis déjà existants. Le Souverain va déclarer un cancer du poumon. Sa fille Elizabeth va alors prendre ses marques progressivement en tant qu’héritière, et remplace son père dans de nombreux événements. Le 6 février 1952, alors qu’il n’est âgé que de 56 ans, George VI meurt pendant son sommeil, faisant de sa fille Elizabeth la Reine d’Angleterre à seulement 25 ans.

George VI

Mary, princesse royale

Unique fille des enfants de George V et de la Reine Mary, Mary voit le jour le 25 avril 1897 à Sandringham au Cottage York. Elle est baptisée le 7 juin 1897 à Sandringham en l’église Sainte Mary Magdalena sous le nom de Victoria Alexandra Alice Mary. Son enfance, elle la passe aux côtés de ses frères, entourée de nourrices. Son éducation ne sera pas aussi stricte que celle d’Edouard VIII et George VI. Elle développe de véritables aptitudes dans les langues maîtrisant en plus de l’anglais, le français et l’allemand.

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, Mary décide d’apporter son soutien à sa façon. En compagnie de sa mère la Reine Mary, elle apporte son soutien aux familles de soldats et monte le projet “Princess Mary’s Christmas Gift Fund”. L’objectif de cette fondation est d’envoyer des cadeaux de Noël aux soldats partis à la guerre. La jeune Mary montre de véritables qualités sociales, et décide de se lancer dans l’apprentissage du métier d’infirmière. La troisième des enfants de George V intègre le Great Ormond Street Hospital de Londres.

Alors qu’elle est âgée de 25 ans, Mary épouse le vicomte Henry Lascelles dans l’abbaye de Westminster. 1 an après leurs noces naît leur premier fils George. En 1924, Mary met au monde leur 2ème fils, Gerald.

Le 1er janvier 1932, Mary reçoit le titre de Princesse Royale attribué par son père le roi George V. Elle met de côté son prestigieux titre durant la Seconde Guerre mondiale, et devient commandant de l’Auxiliary Territorial Service.

Alors qu’elle est accompagnée de ses petits-enfants, la Princesse Royale Mary fait une crise cardiaque. Elle décède à l’âge de 68 ans,

Princesse Mary enfants George V

Henry, duc de Gloucester

Quatrième des enfants de George V, Henry Henry William Frederick Albert du Royaume-Uni, duc de Gloucester, voit le jour le 31 mars 1900 à York Cottage. Comme ses frères et sa sœur, Henry est éduqué loin de ses parents, mais ne manque pas pour autant d’attention.

Henry s’oriente vers une carrière politique. De 1945 à 1947, Henry devient le 12ème gouverneur général d’Australie. Après cette étape de sa vie, il reçoit le titre de field marshal en 1955, et 3 ans plus tard celui de marshal of the Royal Air Force.

En dehors de sa carrière, Henry, quatrième des enfants de George V, épouse Alice Christabel Montagu-Douglas-Scott, fille du duc de Buccleuch, premier propriétaire terrien d’Écosse. Son épouse est connue pour tenir le score de longévité dans la famille royale britannique, car elle meurt en 2004 alors qu’elle est âgée de 102 ans. Henry quant à lui meurt à l’âge de 74 ans dans son domicile du Northamptonshire.

Prince Henry

George, duc de Kent

Cinquième des enfants de George V, George Edward Alexander Edmund voit le jour le 20 décembre 1902 à Sandringham House. A sa naissance, le jeune George reçoit le titre de Son Altesse Royale le prince George de Grande-Bretagne. Suivant d’abord les traces de son frère aîné Henry, George intègre le St. Peter’s Court Preparatory School de Broadstairs. Mais très rapidement, il décide de s’orienter vers une carrière maritime, comme ses frères devenus roi du Royaume Uni, Edouard VIII et George VI. A seulement 13 ans, il intègre le naval college à Osborne et Dartmouth, puis intègre la Marine royale. Après cette expérience, le cinquième des enfants de George V devient fonctionnaire en travaillant au ministère des Affaires étrangères puis au ministère de l’Intérieur.

Il retrouve le service militaire pendant la Seconde Guerre mondiale, en tant que vice-amiral la Division du renseignement de l’Amirauté, et entre dans la Royal Air Force en avril 1940.

En 1934, les négociations sont lancées pour son mariage avec la princesse Marina de Grèce et de Danemark. Pour l’occasion, il est nommé duc de Kent. L’année suivante, le mariage est célébré dans l’abbaye de Westminster. De cette union, 3 enfants vont naître, dont l’actuel duc de Kent.

Le duc de Kent, cinquième des enfants de George V, connaît un funeste destin. Alors que son épouse a donné naissance 7 semaines plus tôt à leur troisième enfant, George prend un hydravion pour se rendre en Terre-Neuve. A cause d’intempéries, l’hydravion s’écrase sur une montagne en Ecosse.

George duc du Kent

John du Royaume-Uni

Le dernier et sixième des enfants de George V a connu un destin beaucoup plus tragique que ses frères et sa sœur. Né le 12 juillet 1905 à York Cottage, le jeune prince est baptisé John Charles Francis à l’église Sainte Marie Madeleine de Sandringham en août 1905.

Alors qu’il est âgé de 4 ans seulement, les membres de sa famille se rendent compte que le petit dernier de la fratrie est sujet aux crises d’épilepsie. Ses problèmes étant récurrents, le petit John rate de nombreux événements importants de la famille royale, comme le couronnement de son père le 22 juin 1911. Maladie peu connue à cette époque, le jeune garçon est même éloigné de sa famille, et notamment de ses frères et sa sœur, par peur d’une éventuelle contagion. Il n’a alors que 12 ans. Une ancienne écurie située à environ 4km de la demeure familiale est transformée pour accueillir le dernier des enfants de George V. Le petit John est donc entouré d’une infirmière et de gouvernante qui s’occupent de lui. Sa mère la Reine Mary lui rend visite chaque jour.

Une nouvelle crise d’épilepsie survient le 18 janvier 1919, auquel John ne survivra pas. Il meurt à 13 ans seulement. Il est enterré à Sandringham dans la plus grande intimité.

John du Royaume-Uni

Si vous souhaitez découvrez d’autres articles sur l’Histoire d’Angleterre et de ses souverains, je vous invite à lire Alfred Le Grand, le Roi d’Angleterre qui repoussa les danois ou encore Les épouses d’Henri VIII, dans l’intimité du Roi d’Angleterre.