alfred le grand
Personnages historiques

Alfred Le Grand, le Roi d’Angleterre qui repoussa les danois

Offensives, stratégies politiques et amour de la culture ont rythmé la vie de ce célèbre roi anglo-saxon, Alfred Le Grand. Cet esprit aiguisé est monté sur le trône alors qu’un danger règne en maître sur le royaume depuis longtemps : les Vikings. Je vous emmène pour un voyage au cœur de l’Histoire britannique à la rencontre d’Alfred Le Grand, ce célèbre Roi d’Angleterre.

Alfred Le Grand, fils du Roi Ethelwulph

La naissance du futur Roi Alfred Le Grand en 849

Nous sommes en 849, Ethelwulph est Roi du Wessex, l’un des royaumes d’Angleterre. Cette partie du territoire anglo saxon est soumise à la menace des invasions Vikings qui se déroulent sur les côtes anglaises en ce milieu de siècle. Mais cette année est également marquée par la naissance d’un bébé royal : Alfred, fils du Roi Ethelwulph et de sa femme Osburga. Cinquième d’une fratrie de six enfants, Alfred voit le jour à Wantage dans le Berkshire. Ce petit prince montre dès son plus jeune âge des qualités dignes d’un grand souverain. Celui que l’on qualifie de fort beau fait preuve d’intelligence et s’avère être un très bon stratège. Des qualités qui se confirment lors de son accession au trône, et qui sauveront sa patrie à maintes reprises.

Ethelwulph pere alfred le grand
Portrait du Roi Ethelwulph

Le séjour à Rome imposé par Ethelwulph à son jeune fils

Alors qu’il n’est âgé que de 4 ans, son père l’envoie en pèlerinage à Rome pour partir à la rencontre du Pape Léon IV. Une légende raconte que le Prince aurait été consacré Roi, avant même de monter sur le trône. Les historiens s’accordent toutefois sur le fait que le Roi Ethelwulph envoie son fils à Rome afin d’y recevoir des insignes consulaires.

Le prince reçoit une éducation tardive

Cet épisode peu commun dans la vie d’un enfant sera sans suite pour Alfred. Le Roi Ethelwulph et sa mère Osburga laissent leur cinquième fils mener une enfance des plus normales, profitant de la tendresse d’un père et d’une mère. Cette vie d’insouciance est menée jusqu’à tardivement pour l’époque. Son instruction ne commence réellement qu’à ses 12 ans. Le jeune Alfred Le Grand est alors très vite attiré par les lettres, sans doute influencé par le goût de sa mère pour la littérature. Il étudie le latin, passe des heures à lire des poèmes anglo-saxons. Les responsabilités royales pèsent peu sur ses épaules. Alfred étant le quatrième fils héritier, ce sont ses frères aînés qui sont appelés à monter sur le trône.

Osburga mere alfred le grand
Osburga et ses fils – 1913

Mort du Roi Ethelwulph : le Royaume Anglo-saxon est en deuil

En 858, le jeune Alfred voit son père mourir. C’est un territoire entier qui se retrouve en deuil, à la mort de leur souverain. Alors qu’il n’est âgé que de 9 ans, son frère Ethelbald prend la couronne du Royaume de Wessex. Mais son règne sera de courte durée, le nouveau Roi du Wessex meurt en 860. Le troisième fils de la fratrie Ethelberht monte sur le trône de 860 à 865. Pendant cette période, on sait peu de choses d’Alfred Le Grand. Son jeune âge l’exclut des affaires politiques. Alfred Le Grand mène sa vie de jeune homme et ce en toute insouciance. Vient alors pour lui le moment de se marier. En 868, alors qu’il est âgé de 19 ans, Alfred Le Grand épouse Ealhswith, fille d’un dignitaire du peuple Gaini. Comme les épouses royales précédentes, Ealhswith ne portera jamais le titre de Reine, même lorsque son mari prendra la couronne. Elle donnera à Alfred Le Grand cinq enfants, dont le futur héritier du trône, Édouard l’Ancien.

testament pere alfred le grand
Testament du Roi Ethelwulph

Alfred Le Grand nommé premier successeur au trône du Wessex

Lorsque son quatrième frère Ethelred monte sur le trône en 865, Alfred Le Grand sort de l’ombre. Alors qu’il n’est âgé que de 26 ans, il apparaît comme étant le successeur officiel.
C’est au même moment qu’Alfred fait ses preuves sur le champ de bataille. En 868, l’année de son mariage, Alfred Le Grand et son frère le Roi Ethelred combattent ensemble pour libérer la Mercie des Vikings. Mais cette bataille menée entre frère est un échec. Le seul moyen pour le Wessex d’être épargné est de conclure un marché : le versement d’une contribution. Ainsi, le Royaume se voit épargné des troubles incessants que les Danois font subir aux différents Royaumes d’Angleterre. La guerre trouve enfin un terme.

Ethelbald Ethelberht rois angleterre

Alfred Le Grand accède au trône du Wessex en 871

Cette tranquillité va durer 2 ans, au bout desquels un conflit éclate à nouveau. Pendant un an, s’en suivront une succession de neuf batailles : certaines victorieuses, d’autres dans la défaite. C’est cette même année, en 871, que le Roi Ethelred meurt. Le Roi est mort, vive le Roi Alfred ! Il est temps pour le jeune prince, quatrième de la fratrie, de monter sur le trône du Wessex.

Il lui revient alors la charge de gérer d’une main de maître ces batailles menées contre les Vikings. C’est une lourde responsabilité qui pèse sur les épaules du jeune souverain. Le Royaume vit sous la menace des Vikings, Alfred Le Grand doit assurer le maintien de la paix et surtout la sécurité du Wessex. Mais son couronnement est plutôt une occasion de regret plus qu’un moment de joie pour Alfred Le Grand. Lui qui aime s’adonner à la lecture et à l’étude du latin ne s’imaginait pas un jour marcher sur les traces de son père. Malgré tout, il fait preuve d’intelligence et prend son nouveau rôle très à cœur. C’est alors que le nouveau Monarque quitte ses ouvrages pour s’appliquer à la gouvernance de son Royaume.

Avant toute chose, Alfred Le Grand doit assister aux funérailles du défunt Roi, son frère. De nombreuses célébrations ont lieu à travers le pays. Mais à peine a-t-il achevé les funérailles de Ethelred que les Danois font rage et attaquent le pays. Alfred doit donc très vite prendre son rôle à bras le corps, pour défendre son Royaume.

Alfred wessex angleterre anglo saxons
Portrait d’Alfred Le Grand – Roi des Anglo-Saxons

Le combat du Roi contre les Vikings

La défaite de Wilton

A peine remis de la mort de son frère, et des charges qui lui incombent, Alfred Le Grand doit partir en campagne contre les Vikings à Wilton, ancienne capitale du Wessex. Mais cette chevauchée est un échec, les troupes rassemblées par le nouveau Roi étant trop peu nombreuses. Même s’ils sont vainqueurs, les Danois sont affaiblis, leurs pertes sont lourdes. Ils craignent que les troupes d’Alfred Le Grand s’agrandissent, et que des représailles aient lieu. Ils acceptent alors de passer un accord : une trêve est conclue, les Vikings ne s’attaquent désormais plus au Wessex. Le Royaume peut dormir tranquille.

La guerre entre Alfred Le Grand et les Vikings reprend

Guthrum vikings
Une gravure du baptême de Guthrum par James William Edmund Doyle, 1864 (Wikimedia Commons)

L’arrivée d’un nouveau chef chez les Vikings met à mal l’accord conclu. La trêve n’aura finalement duré que 5 ans. En 876, le chef danois Guthrum lance une attaque. C’est alors une succession de batailles, de serments conclus puis rompus, et ce pendant près de deux années. Alfred Le Grand fait alors preuve d’habileté et de courage. Malgré son jeune âge et son manque d’expérience, il montre une bravoure à toute épreuve et réussit à garder le Royaume intact malgré toutes les attaques danoises.

A la fin de l’année 877, alors qu’il est âgé d’à peine 30 ans, Alfred Le Grand prépare une offensive. Il souhaite venir à bout de cette menace Vikings. Alors que les Danois attaquent en force, le Roi du Wessex rallie les hommes du Somerset, Hampshire et Wiltshire. Du 6 au 12 mai 878, les troupes ralliées confrontent les Danois : c’est la bataille d’Ethandun ou Edington. C’est une victoire franche pour Alfred Le Grand, dont le surnom prend alors tout son sens. La menace qui pèse depuis des années au-dessus du Wessex est maintenant loin, le domaine peut dormir en paix. Le Roi des Danois Guthrum retire son armée du Wessex après y avoir reçu le baptême.

Le répit est encore une fois de courte durée. 6 ans après, les Danois se révoltent à nouveau, obligeant Alfred Le Grand à lever une armée. Et à nouveau, la victoire est écrasante pour le Souverain. La vie du Roi Alfred Le Grand est donc rythmée par les révoltes des Vikings, par les périodes d’accalmie, les traités de paix qui sont signés puis bafoués. Malgré tout, ce Roi brille par son esprit stratège et sa capacité à repousser l’envahisseur. Il est en effet le seul Souverain à avoir tenu tête et même écarté les troupes danoises, pour accorder à son Royaume de la prospérité.

traite guthrum alfred
traité entre Guthrum et Alfred Le Grand – Cambridge, Corpus Christi College, MS 383

Littérature, culture et religion rythment la vie du Roi d’Angleterre Alfred Le Grand

La littérature, premier amour du Souverain

Son enfance bercée par ses lectures ont eu une influence sur le règne d’Alfred Le Grand. Son goût pour la culture, Alfred l’a mis à profit pendant son règne. Alors que le pays voit l’éducation meurtrie à cause de l’envahisseur danois, Alfred Le Grand œuvre pour sauver l’enseignement. En véritable protecteur des sciences et des lettres, on lui attribue la création de l’Université d’Oxford. Il va également prêter sa plume pour la traduction des œuvres comme Regula pastoralis de Grégoire le Grand, Histoires d’Orose et l’Histoire ecclésiastique du peuple anglais de Bède le Vénérable ou encore Consolation de la philosophie de Boèce. Cette dernière est d’ailleurs la plus intéressante de toutes. Ce livre traite de sujets philosophiques en pleine époque médiévale. On connaît particulièrement bien le goût du monarque pour la culture, dont la vie est décrite par Asser. Ce moine et écrivain gallois fait partie du cercle d’érudit formé par Alfred Le Grand pour son programme de réveil de tout ce qui touche les lettres. Il participe notamment à l’écriture d’une courte biographie relatant la vie trépidante de ce Roi.

La mort d’Alfred Le Grand : maladie, assassinat ou vieillesse ?

Nous sommes le 26 octobre 899, la nouvelle vient de tomber. Alors qu’il n’a que 50 ans, le Roi Alfred Le Grand meurt subitement. Ce Souverain protecteur des arts est enterré dans la cathédrale de Winchester, et laisse ainsi la Couronne à son fils Édouard l’Ancien. Alfred Le Grand ne trouve malheureusement pas le repos éternel. Ces ossements sont finalement déplacés à Hyde Abbey. De quoi est mort ce célèbre souverain, fervent défenseur d’un pays menacé ? Les raisons de son décès restent malheureusement inconnues à ce jour.

Mais cette part de mystère sera peut-être percée à jour à l’avenir. En 2014, des archéologues britanniques retrouvent le reste du corps d’un homme qu’ils pensent être Alfred Le Grand, ou son fils Edouard. La science éclairera peut-être un jour nos lanternes pour connaître le funeste dessein de l’un des plus célèbres Rois d’Angleterre, Alfred Le Grand.

Sources :

Documentation sur l’Histoire britannique
Ouvrage sur les Rois d’Angleterre

2 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *