Comment chauffait-on le Château de Versailles
Vie de Château Vie quotidienne

Comment chauffait-on le Château de Versailles ?

Lors de votre visite au Château de Versailles, vous avez sans été impressionné par la taille de cet édifice. Le Château comptabilise en effet 2 300 pièces. Et vous vous êtes certainement posé cette fameuse question : comment chauffait-on le Château de Versailles ? On imagine que les étés devaient y être particulièrement agréables, mais les hivers un peu plus rudes à supporter.

Des hivers glacials au Château de Versailles

On parle souvent de réchauffement climatique. Les hivers sont à notre époque beaucoup moins rudes qu’autrefois. La neige se fait souvent attendre en Île-de-France les hivers. Mais à l’époque, elle était beaucoup plus courante. Lorsque la neige fait son apparition pendant l’hiver, les jardins du Château de Versailles se transformaient alors en véritable terrain de jeux. Les courtisans sortaient alors les luges, et s’amusaient à glisser dans les allées du Château de Versailles. On imagine que cela devait être une véritable partie de plaisir. Mais les intérieurs du Château de Versailles étaient beaucoup moins agréables à vivre, et le confort n’était pas de mise. Les courants d’air étaient fréquents, et le quotidien au Château de Versailles devenait alors invivable. Les courtisans utilisaient alors le système D. Les fourrures, couvertures et gants étaient alors de mises afin de résister aux températures parfois glaciales.  

Luge utilisé dans les jardins du Château de Versailles
Luge présentée à la Galerie des Carrosses du Château de Versailles

L’un des plus rudes hivers eut lieu en 1709. La France fût alors recouverte par un froid glacial, le Château de Versailles ne fût pas épargné. Pendant plusieurs semaines, le thermomètre afin -20 degrés dans le Château. Et le tout associé aux courants d’airs qui traversaient les pièces, les fenêtres étant mal isolées. L’eau et le vin se transformaient littéralement en glaçons.

Chauffer le Château de Versailles : un gouffre financier pour la Couronne

Afin de rendre la vie plus confortable aux courtisans et à la famille royale, il était donc important de chauffer le Château de Versailles. Mais l’on imagine bien le coût que cela représentait de chauffer autant de pièces. Le charbon étant utilisé pour la cuisine, le Château de Versailles était chauffé au bois. Mais ceci avait un coût énorme et nécessitait énormément de matière pour satisfaire tout le monde. A la fin du XVIIIème siècle, c’est l’équivalent de 1 200 hectares de forêt qui ont été brûlés pour une seule année de chauffage au Château de Versailles. On imagine donc le véritable gouffre financier que cela représentait par an. Mais ce n’est pas le seul point négatif.

Cheminée du Salon d'Hercule au Château de Versailles
©blog marcmaison.com

Des cheminées d’apparat en guise de chauffage

Au XVIIIème siècle, le Château de Versailles comptait plus de 1 300 cheminées. Vu le nombre, vous vous dites sans doute que cela est largement suffisant. Mais la hauteur des pièces les rendaient difficile à chauffer. Et cela combiné à des fenêtres mal isolées, le confort n’était pas au rendez-vous.

Vous avez sans doute pu le remarquer lors de votre visite, les cheminées du Château de Versailles sont tout simplement somptueuses. Ce sont de véritables œuvres d’art. Les cheminées du Château de Versailles n’ont en effet pas été pensées pour chauffer le château, mais plus pour être des objets d’apparat. Les feux de cheminées transformaient le Château de Versailles en véritable brasier. Les 1300 cheminées du Château de Versailles faisaient énormément de fumée et salissaient tout sur leur passage, transformant les pièces en noir. Le Château de Versailles, en plus d’être très froid, devenait également irrespirable.

Installation de poêles en fonte au Château de Versailles

Afin de résoudre ce souci de chauffe au Château de Versailles, des poêles en fonte furent installés dans les pièces secondaires. Certains courtisans ne trouvant pas ces objets à leur goût, il a donc été décidé de privilégier l’élégance au confort. Même si les poêles en fonte chauffaient beaucoup plus le Château de Versailles, et coûtaient moins d’argent, ils n’ont pas été installées dans toutes les pièces. En plus d’être disgracieux, ces objets avaient un système très risqué. Il fallait en effet installer des tuyaux au cœur du château afin d’évacuer la fumée. Ils étaient installés de telles façon que l’incendie menaçait à tout instant. On peut se demander comment le Château de Versailles ne s’est pas transformé en un grand incendie.

Louis XIV, le Roi qui n’avait jamais froid

Peut-être tire-t-il son endurance au froid de son surnom, le Roi Soleil. Quoiqu’il en soit, malgré le froid glacial qui résidait pendant l’hiver dans sa demeure, le Roi Louis XIV ne se plaignait jamais du froid. Et il estimait que si lui pouvait aisément supporter le froid au Château de Versailles, sa Cour devait en faire de même. Ainsi, il ne supportait pas entendre les plaintes de son entourage au sujet du froid au Château de Versailles. Peut-être est-ce pour cela que le système de chauffage n’a jamais été vraiment pensé lors de sa construction ? Dans tous les cas, sous Louis XIV la devise devait être « aies froid et tais-toi ! ».  Mêmes les épouses de Louis XIV ne devaient pas se plaindre.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Comment chauffe-t-on le Château de Versailles à l’heure actuelle ? Même si les chauffages existent, on imagine qu’il est bien difficile pour le Château de Versailles de se chauffer, même si les hivers sont moins rudes. Cela doit représenter un coût non négligeable. La région Île-de-France a annoncé qu’une étude de faisabilité était lancée pour que le Château de Versailles se chauffe à nouveau au bois. Cela permettant ainsi de réduire les coûts, mais également de lutter contre le réchauffement climatique.

Photo principale : ©EPV / Thomas Garnier

Sources :

Le site web du Château de Versailles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.