Gisèle d'Autriche
Personnages historiques

Gisèle d’Autriche

Deuxième des enfants de Sissi, Gisèle d’Autriche mène une vie tranquille, bien loin du faste de la cour d’Autriche. Rapidement, la jeune fille dévoile un caractère très similaire à celui de son père, l’Empereur François-Joseph Ier d’Autriche. Je vous propose aujourd’hui de découvrir le portrait de Gisèle d’Autriche, la fille de Sissi.

Une enfance loin de sa mère

La naissance de Gisèle d’Autriche à Vienne

Nous sommes le 12 juillet 1856 au Château Laxenburg près de Vienne. Alors que la chaleur de l’été se fait ressentir, laissant l’odeur des fleurs se répandre dans les couloirs, la cour royale est en émoi. Élisabeth de Wittelsbach, mieux connue sous le nom de Sissi, s’apprête à mettre au monde son deuxième enfant. Cela fait un peu plus de deux ans que la célèbre Sissi a épousé l’empereur et roi François-Joseph Ier d’Autriche, devenant ainsi Impératrice d’Autriche. C’est dans ce lieu même que le couple impérial a passé sa lune de miel.

Gisèle est élevée loin de sa mère Sissi

C’est dans cette belle résidence impériale aux portes de Vienne que Gisèle d’Autriche, la deuxième de la fratrie, voit le jour. Sa mère, la belle Sissi, n’est âgée que de 18 ans lorsqu’elle donne naissance à Gisèle. Elle est jugée par sa belle-mère l’archiduchesse Sophie de Bavière trop immature pour élever ses enfants. Gisèle d’Autriche est, au même titre que sa sœur aînée Sophie d’Autriche, retirée à ses parents. Son enfance se passe au côté de sa grand-mère l’archiduchesse. Femme de poigne au caractère bien trempé, Sophie de Bavière prend en main l’éducation de Gisèle d’Autriche ainsi que ses frères et soeurs.

Après sa venue au monde, sa mère Sissi donne naissance à deux autres enfants : Rodolphe d’Autriche, héritier du trône, et Marie-Valérie d’Autriche, la cadette. En compagnie de sa sœur Sophie et de son frère Rodolphe, Gisèle d’Autriche apprend tous les rudiments d’une jeune fille de la haute société. Mais éloignée de ses parents, et en manque d’affection de la part de sa grand-mère, Gisèle souffre intérieurement de cette absence.

La personnalité de Gisèle d’Autriche

Très vite, on décèle chez Gisèle une très grande ressemble avec son père l’empereur François-Joseph Ier d’Autriche, tant au niveau physique que caractère. Gisèle d’Autriche dévoile un caractère réservé, mature et posé. Elle fait preuve d’un sens des réalités qui étonne malgré son jeune âge. Elle va d’ailleurs très vite entrer dans le monde des adultes.

Gisèle d’Autriche épouse Léopold de Bavière

Alors qu’elle n’est âgée que de 16 ans, la jeune princesse se retrouve malgré elle au cœur d’une affaire. Son oncle, le duc Maximilien-Emmanuel en Bavière, tombe éperdument amoureux de la princesse Amélie de Saxe-Cobourg-Gotha. Celui que l’on surnomme “Mapperl” ne peut se résoudre à faire une croix sur sa bien-aimée, qui partage ses sentiments. Mais cette dernière est fiancée au prince Léopold de Bavière.

Pour aider son frère à vivre une belle histoire d’amour, l’Impératrice Sissi entre en négociations avec Léopold de Bavière. Son objectif : le faire renoncer à ses fiançailles avec Amélie, pour la laisser libre de se marier avec son frère Maximilien-Emmanuel en Bavière. Et pour se faire, elle décide de lui proposer un meilleur parti que celui d’Amélie. Sissi propose au prince la main de sa propre fille, Gisèle d’Autriche. L’aubaine est trop bonne. Un mariage avec la princesse d’Autriche serait plus qu’avantageux pour lui. Léopold de Bavière accepte d’annuler ses fiançailles avec Amélie au profit de la jeune Gisèle, sa cousine au second degré.

Léopold de Bavière est le second fils de Luitpold de Bavière, prince-régent de Bavière. Son frère n’est autre que Louis III, dernier roi de Bavière. Le futur mari de Gisèle d’Autriche emprunte alors la voie militaire, allant jusqu’au grade de Colonel Général.

famille Gisèle d'Autriche

Un an après l’annonce de leurs fiançailles, la cérémonie a lieu. Le mariage de Gisèle et Léopold est célébré le 20 avril 1873 à Vienne, en compagnie de toute la famille impériale. Pour célébrer les noces, toute la famille assiste à la pièce de théâtre « Le Songe d’une nuit d’été » de Shakespeare.

Après les célébrations, le couple part vivre en Bavière dans la ville de Munich. Quelques semaines après leur mariage, Gisèle d’Autriche tombe enceinte de son premier enfant. Le 8 janvier 1874, Gisèle d’Autriche met au monde Élisabeth Marie. Suivront trois autres enfants :

  • Augusta née en 1875
  • Georges en 1880
  • Conrad en 1883