Façade du château vue du Château d'If
Ile-de-France Les Chateaux

CHÂTEAU DE MONTE-CRISTO : paradis terrestre pensé par Alexandre Dumas

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager

Sommaire

Je vous emmène aujourd’hui dans mon château favori des Yvelines, mon petit « chouchou » en quelque sorte.  Ce château c’est le Château de Monte-Cristo, demeure d’Alexandre Dumas. Véritable « réduction du paradis terrestre » comme se plaisait à dire l’écrivain, ce lieu empli d’histoire est en effet un véritable havre de paix. C’est sans doute ce qui m’a le plus marqué lors de ma visite. Laissez-moi vous en raconter l’histoire !

HISTOIRE DU CHÂTEAU

 

En 1844, Alexandre Dumas est au sommet de sa gloire. Après le succès de ses chefs-d’œuvre Les Trois Mousquetaires et Le Comte de Monte-Cristo, parus successivement en feuilleton dans Le Siècle, Monsieur Dumas acquiert une renommée et surtout les moyens financiers qui lui permettent de réaliser ses rêves. Finalement pas si éloigné de nous, ce génie nourrit une envie simple : acquérir un terrain, imaginer et construire SA demeure, lui qui ne fut que locataire jusqu’à présent.

En recherche de quiétude pour trouver l’inspiration et la créativité, Alexandre Dumas trouve le terrain parfait sur les hauteurs de Port-Marly pour faire construire sa demeure tant rêvée. Et pour concrétiser son paradis terrestre imaginé, il fera appel aux plus grands : à l’entrepreneur Barthélemy Planté et le grand Hippolyte Durand.

Les désirs d’Alexandre Dumas sont grands, ses idées sont quant à elles originales et singulières. Il dira à Hippolyte Durand :

« Je veux un château Renaissance en face d’un pavillon gothique entouré d’eau et un parc à l’anglaise, agrémenté de grottes, rocailles et cascades ».

Le Saviez-vous ? Le Château sera finalement terminé en 1847. La pendaison de crémaillère eut lieu le 25 juillet 1847. Alors qu’une cinquantaine d’invitations ont été envoyées, 600 personnes ont été dénombrées à cette soirée.

Aussi désiré qu’il soit, Alexandre Dumas ne profita pourtant pas longtemps de son havre de paix. Ses excès à répétition et la Révolution Française de 1848, le mena tout simplement à la ruine. Il est contraint de céder Monte Cristo et tout le mobilier qui le compose, pour 31 000 francs (or), alors que sa construction en valait plusieurs centaines de milliers. Il pourra tout de même en profiter jusqu’en 1851, avant de partir en exil en Belgique.

Affiche de la vente du Château

© Société des amis d’Alexandre Dumas

Le château passera alors de main en main jusqu’en 1969, ce qui causa bien entendu sa détérioration progressive. Alors propriété d’une société immobilière, le château est proche de la destruction et devait à ce moment laisser place à… 400 logements (je vous vois bouillir derrière votre écran !!). Le Château sera finalement sauvé grâce à des amoureux du patrimoine : Les trois villes de Port-Marly, Marly-le-Roi et Le Pecq, ainsi que la Société des Amis d’Alexandre Dumas. Belle récompense, ce lieu est classé Monument Historique depuis 2016.

UN CHÂTEAU A L’IMAGE DE SON PROPRIÉTAIRE

 

Alexandre Dumas créa l’un de ses plus beaux chefs-d’œuvre en construisant Monte-Cristo. Tout comme ses romans, son château est le pur fruit de son imagination et de sa créativité. Pas question de suivre la mouvance architecturale de l’époque, le romancier a souhaité se démarquer et montrer à toutes et tous la singularité de ses goûts fantasques.
Le généreux Alexandre Dumas, n’hésita pas à s’impliquer personnellement dans la réalisation des structures puisque les premiers plans du Domaine de Port-Marly lui sont attribués. Je m’amuse à penser que Mr Dumas souhaitait que son château soit le prolongement de lui-même ou du moins la preuve mobilière de son succès tant les signes de sa réussite sont apposés sur ces parois. Son objectif devait être de montrer à quiconque visitait le castel qu’il rentrait dans l’univers de Dumas. Je vous raconte cela dans un paragraphe un peu plus tard, photos à l’appui.
Ce qui est frappant, et ce que l’on est amené à se demander c’est est-ce que finalement ce château n’est pas une des œuvres maîtresses de l’écrivain ? N’hésitez pas à aller vous faire votre propre opinion ! Foncez découvrir cette bulle temporelle chargée d’histoire, que j’apprécie beaucoup à titre personnel.

Portait d'Alexandre Dumas père

VISITE DU DOMAINE DE MONTE-CRISTO

 

Je vous propose maintenant de laisser place à la découverte des différents lieux du domaine :

Le jardin à l’anglaise

Vous vous direz, mais pourquoi commence-t-elle par parler des jardins ? Tout simplement car ma visite a débuté par les jardins, et c’est exactement ce que je vous conseille de faire pour découvrir le Château de Monte-Cristo comme il se doit. L’arrivée au château peut se faire par plusieurs chemins. Le plus simple et le plus direct vous mène directement vers Monte-Cristo. Et le plus périlleux, et canon selon moi, passe par les jardins 😊

Selon les souhaits d’Alexandre Dumas, les jardins ont été construits à l’anglaise. On en trouve que très peu en France, c’est sans doute ce qui fait aussi son charme. En totale contradiction avec les jardins à la française, ces jardins privilégient la redécouverte de la nature, sous sa forme la plus sauvage. Les parterres symétriques laissent place à ces chemins sinueux, donnant sur des points de vue pittoresques. C’est exactement ce que nous retrouvons à Monte-Cristo. Les cascades et grottes voulues par Dumas amènent ce côté paisible que j’apprécie tant en ce lieu, et qui fait de ce lieu ce fameux « paradis terrestre » cher à Dumas.

Attention, le parc est difficile d’accès pour les personnes à mobilité réduite.

 

 

jardin à l'anglaise avec vue sur le château d'If

Le Château d’If

En passant par les jardins, vous tomberez sur ce petit joyau de style néo-gothique : le Château d’If. En véritable artiste qui se respecte, Alexandre Dumas souhaitait un lieu pour laisser libre cours à sa créativité, et écrire ainsi ses œuvres en toute plénitude. Vous l’aurez compris, il s’agit bien de son cabinet de travail personnel.

Une surprise vous attend à l’extérieur du château néo-gothique. Plusieurs écritures sont présentes tout autour, il s’agit de 88 titres des œuvres de l’écrivains et personnages, directement sculptés dans la pierre. Alexandre Dumas rend donc ici hommage à ses œuvres, à lui-même donc 😉

Vous trouverez à l’arrière de ce monument une construction relativement étrange, il s’agit d’un escalier en colimaçon qui avait été oublié par Dumas lorsqu’il a pensé les plans. Être un excellent écrivain ne fait pas de lui un excellent architecte 😉

Le Château Monte-Cristo

J’ai été particulièrement surprise de la simplicité de construction du bâtiment, relativement « petit » par rapport à ce que l’on peut voir d’habitude, et de forme carrée très singulière. Alexandre Dumas y a définitivement imprimé son âme en construisant ce lieu à son image. Un côté un peu mégalo peut-être ?

La façade

En arrivant face au château, vous serez accueilli par Alexandre Dumas lui-même, qui a fait sculpter son portrait au-dessus de l’entrée, accompagné de sa devise personnelle « J’aime qui m’aime ».  Plus haut, ses initiales entrelacées montrent encore que le chef ici, c’est lui ! Les décorations tout autour du château sont quant à elle, très travaillées. On retrouve des animaux sculptés, côtoyant les motifs floraux, les armes et les instruments de musiques. Au-dessus des fenêtres du rez-de-chaussée, vous pourrez observer des portraits d’écrivains dramatiques appréciés par l’écrivain.

Au rez-de chaussée

Vous trouverez à l’intérieur de la maison une salle à manger et plusieurs petits salons. L’ensemble du château est un véritable musée à la mémoire de l’écrivain, ce qui vous conduira à retrouver nombre d’archives relatant sa vie personnelle, mais surtout sa vie d’écrivain.

Salle à manger au rez-de-chaussée

A l’étage : Le Salon Mauresque

Sans doute la pièce la plus belle et la plus surprenante du château. L’ensemble du château étant de style Renaissance, vous serez surpris par le changement d’ambiance. L’orient prend ses quartiers dans ce salon, encore une fois selon les goûts d’Alexandre Dumas ! Vous vous demandez surement pourquoi ?  C’est lors de l’un de ses voyages en Tunisie que Dumas, subjugué par l’art mauresque, obtient l’autorisation de ramener un artiste et son fils afin qu’ils puissent le reproduire dans sa demeure de Port Marly. C’est LA pièce maîtresse du château.

 

Salon mauresque au premier étage

LA VIE A MONTE-CRISTO DU TEMPS D’ALEXANDRE DUMAS

La phrase « vivre ses rêves » : Alexandre Dumas se l’est bien appliqué. Il a peu vécu dans ce château, mais en a profité comme il se doit, et à la hauteur de son imagination et de ses extravagances.

Ses conquêtes féminines étaient régulièrement conviées à Monte-Cristo. En tant que visiteur, vous n’auriez pas été surpris de croiser certaines de ses maîtresses, car oui, Alexandre Dumas était ce que l’on appelle « un homme à femmes ».

En bon vivant, il organisait de somptueuses fêtes et cuisinait lui-même des repas gastronomiques pour ses hôtes, qu’il ne connaissait d’ailleurs pas forcément. Il faut le reconnaitre, Alexandre Dumas avait le cœur sur la main et faisait partie de ces hommes dotés d’une générosité extrême. L’histoire raconte d’ailleurs que certains de ces amis et convives ne se gênaient pas pour en profiter…peut être un peu trop ?

Le Saviez-vous ? En fin gourmet, Alexandre Dumas écrivit un Dictionnaire de cuisine regroupant des recettes particulièrement étonnantes : pied farci d’éléphant, filets de kangourous, …

Les animaux étaient aussi les bienvenus : chiens, chats, perroquets, un vautour nommé Jugurtha et des singes animaient les lieux pour la distraction des visiteurs de Monte-Cristo.

Anecdote par Carnet d’Histoire

C’est lors d’une de ces soirées resplendissantes organisées par Alexandre Dumas que son fils, Alexandre Dumas fils, rencontra au petit matin un inconnu marchant maladroitement dans les jardins de la maison. Comme lui, il n’avait pas eu le courage de retourner à Paris. Il fût toutefois surpris de voir son veston sur le dos de ce personnage, qui semblait vouloir profiter de la générosité légendaire de Dumas Père. Dans la discussion, Alexandre Dumas Fils aurait rétorqué à son confrère : on dit « Les amis de nos amis sont nos amis » jeune homme, et non pas : « Les habits de nos amis sont nos habits » ». On ne sait toutefois pas si le veston lui fut rendu 😊

Vautour d'Alexandre Dumas
Vautour Jugurtha ©Société des Amis d'Alexandre Dumas

COMMENT LE VISITER

 

Visite libre

Si vous souhaitez vous balader en toute autonomie, et découvrir la résidence d’Alexandre Dumas sans guide, vous le pouvez grâce à la visite libre. Plusieurs écriteaux et explications sur sa vie et sur le lieu sont à votre disposition. Vous serez toutefois limités si vous souhaitez tout connaître du lieu.

Visites guidées

Les deuxièmes dimanches de chaque mois, de février à novembre, une visite guidée du parc et du château vous est proposée. C’est un moyen idéal si vous souhaitez en savoir plus sur Alexandre Dumas et sur le Château de Monte-Cristo.

Les visites sont proposées :

A 13h30, 14H00, 14H30, 15H00, 15H30, 16H00 en février, mars et novembre
A 14H30, 15H00, 15H30, 16h00, 16H30 et 17H00 d’avril à octobre.

Temps de visite : 1h

Visite théâtralisée

Découvrez la vie au temps d’Alexandre Dumas contée par des personnages fictifs sortants tout droit des œuvres de l’écrivain. Ils vous expliqueront comment la vie se déroulait à Monte-Cristo de l’année 1846 à 1851.

Si vous recherchez une idée de visites ludiques, originales et culturelles à faire avec des enfants, c’est ce qu’il vous faut. J’ai eu l’occasion de le découvrir lors de ma visite, je peux vous assurer que les adultes comme les enfants étaient subjugués.

Ouverture et tarifs :

 – Dimanches 5 avril, 31 mai, 28 juin, 26 juillet, 30 août, 27 septembre et 25 octobre 2020 en continu à partir de 14h jusqu’à 17h30
 – 10€ par adulte / 2€ par enfant de 3 à 9 ans / Gratuit pour les – de 3 ans

Visite surprise par une comédienne

Vous souhaitez faire un bond dans le temps et revivre à l’époque où Alexandre Dumas arpentait les chemins sinueux de Monte-Cristo, alors je vous conseille de venir lors d’une visite « surprise ». Au gré de votre découverte, vous rencontrerez sa femme, une de ses maîtresses, et d’autres personnages hauts en couleurs. Ils vous conteront leur expérience incroyable au côté du grand écrivain, quelle soit réelle ou fictive.

Ouverture et tarif :

 – Pour profiter de cette visite, venez Le dernier dimanche de février, mars et novembre.
 – 8€ par adulte / 2€ par enfant de 3 à 9 ans / Gratuit pour les – de 3 ans

SITUATION ET ACCES

 

Sa situation

Le Château de Monte-Cristo se trouve en Île-de-France, dans le département des Yvelines. Il se situe idéalement à environ 28 kilomètres de Paris dans la ville de Port Marly.

Comment y accéder 

 – En voiture : Par l’A13, prendre la sortie Saint Germain en Laye, puis direction Marly Le Roi. En arrivant, vous tomberez sur un portail, il faut donc sonner pour entrer. Un parking gratuit de 50 places est à votre disposition

 – En train : RER Ligne A direction et arrêt Saint Germain en Laye, prendre ensuite le bus ligne 10 direction Marly Le Roi jusqu’à l’arrêt « Les Lampes ». Le Château se situe à 5min à pieds.

TARIFS ET HORAIRES DE MONTE-CRISTO

 

Tarifs pour le château + le parc

 – Adulte : 7€
 – Enfant : gratuit
 – Tarif réduit : 5€
 – Gratuit pour les moins de 25 ans sur présentation d’un justificatif

Tarif pour le parc uniquement : 3€

Horaires

Ouvert toute l’année sauf le lundi.
En semaine, de 10h à 12h30 et de 14h à 18h. Le week-end de 10h à 18h.
Prévoir environ 1h pour visiter l’ensemble du domaine.

Vous savez dorénavant tout (ou presque) sur le Château de Monte-Cristo, le paradis terrestre d’Alexandre Dumas. Personnellement, je trouve que ce surnom lui va à ravir. Le jardin à l’anglaise avec ses chemins sinueux menant vers ce château à la fois convivial et authentique lui confère une ambiance apaisante, celle tant recherchée par l’écrivain. Pour tout ceux qui veulent simplement en savoir plus sur l’écrivain, ce monument est un véritable mémorial. Tout ce que vous devez savoir sur lui est ici.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *