Marie-Antoinette en grand habit de cour
Anecdotes

Marie-Antoinette et Axel de Fersen :
Idylle amoureuse ou amitié passionnelle ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkedin

Leur Histoire est digne des plus grands films d’amour Hollywoodiens ! Mais peut-on véritablement parler d’amour ? Ou n’était-ce qu’une relation très amicale ? Quoiqu’il en soit, Marie-Antoinette et Axel de Fersen sont liés à tout jamais, que ce soit dans les écrits qu’ils ont échangé, ou dans l’esprit de ceux qui s’imaginent l’idylle qu’ils ont pu vivre.

Les rumeurs courent toujours sur leur relation, et on peut imaginer que nous n’auront jamais la réponse à notre question : Marie-Antoinette et Axel de Fersen ont-ils été amoureux ? Je vous propose de revenir sur les grands événements qui ont lié leurs vies à tout jamais.

Marie-Antoinette et Axel de Fersen : la rencontre

Les bals sont de véritables lieux de rencontre. Et encore plus lorsqu’ils sont masqués. Ce masque, telle une ivresse, laisse libre cours aux discussions et aux échanges, mettant de côté le pouvoir ou les titres de noblesse.

C’est ce même masque qui permit à Marie-Antoinette et Axel de Fersen de se rencontrer, lors du bal de l’Opéra de Paris du 30 janvier 1774.
Alors âgés de 19 ans, les deux jeunes gens passeront leur soirée à discuter, parlementer, échanger et faire connaissance. Axel s’éclipse finalement du bal en comprenant que son interlocutrice n’est autre que la Dauphine, future Reine de France. Il ne se doute pas encore que la belle autrichienne viendra bouleverser sa vie à jamais.

Suite au départ de Fersen pour la Cour de Suède, les jeunes gens ne se reverront que 4 ans plus tard au Château de Versailles. Les choses ont bien changé pour Marie-Antoinette, devenue alors Reine de France. Malgré ce changement, leur amitié est une évidence. En voyant le Comte, la Reine s’exclama « C’est une vieille connaissance ! » lorsqu’elle reconnu celui qui deviendra son ami proche. La Reine intègrera très rapidement Axel de Fersen à son cercle intime, et lui donnera ses faveurs. Ainsi, le comte suédois deviendra colonel attaché à l’infanterie allemande.

En 1780, la Reine de France voit s’en aller celui qu’elle apprécie tant ! Axel de Fersen part combattre en Amérique pendant la Guerre d’Indépendance. L’Ambassadeur de Suède témoigne alors de la tristesse de la Reine lors du départ de son ami : « …La Reine ne pouvait pas le quitter des yeux les derniers jours ; en le regardant, ils étaient remplis de larmes. ».

Marie-Antoinette voyait-elle partir son amant, ou simplement son ami ? Quoiqu’il en soit, l’amour régnait en maître entre ces deux jeunes gens. Mais le respect et leur titre respectif ne leur permettaient sans doute pas de vivre leur relation comme ils le souhaitaient. Une liaison avec la Reine de France était bien trop risquée, Axel de Fersen en était conscient.

Portrait d'Axel de Fersen par Carl Frederik von Breda

Portrait d’Axel de Fersen par Carl Frederik von Breda

Correspondance secrète entre Marie-Antoinette et Axel de Fersen

« Je vais finire [sic], non pas sans vous dire mon bien cher et tendre ami que je vous aime à la folie et que jamais je ne peu [sic] être un moment sans vous adorer »

Mots de Marie-Antoinette à Axel de Fersen

Les lettres qu’échangeront la Reine de France et son ami tant adoré paraissent pourtant bien endiablées. On peut supposer que Louis XVI, son époux et Roi de France, n’avait aucune connaissance de ces échanges particulièrement intime entre les deux jeunes gens.

Pourtant, de nombreuses lettres furent échangées entre les deux amis/tourtereaux, et ce jusqu’à la mort de la Reine. L’encre a beaucoup coulé autour de leur relation, mais également sur leurs écrits. Si aucune ambiguïté n’existait entre-deux, pourquoi un cryptage était utilisé sur leurs lettres ? Ou encore de l’encre sympathique, qui rend leur lecture invisible si l’on ne connait pas la méthode ? Pourquoi Marie-Antoinette raconte à Fersen qu’elle a réussi à récupérer une lettre in-extremis que son époux le Roi s’apprêtait à ouvrir ? Ce mythe qu’ils ont réussi à entretenir reste entier. Les lettres envoyées par Marie-Antoinette à Fersen, et les brouillons de ce dernier, furent conservés un moment dans la famille du Comte de Fersen.

L’amour ou l’amitié, OUI ! Mais sans oublier les devoirs envers la France ! Son devoir, Axel de Fersen l’a rempli en tant conseiller du Roi et de la Reine, en jouant un rôle important dans la tentative de fuite des Tuileries en 1791. En accord avec la Famille Royale, alors assignée à résidence, le Comte se chargea du minutieux plan qui consistait à les évader du palais. Durant 8 mois, Axel de Fersen prépara rigoureusement toutes les étapes de l’évasion, qui échouera finalement. Était-ce vraiment par devoir envers ses souverains ? Ou était-ce par amour pour sauver sa bien-aimée ?

Marie-Antoinette en 1783 par Élisabeth Vigée Le Brun

© Photo Jens Mohr, Östergötlands museum, Suède

Les Tuileries, lieu de leur dernière rencontre

De retour aux Tuileries après cette tentative d’évasion ratée, Marie-Antoinette entretiendra ses correspondances avec Axel de Fersen. La Reine de France a vu tous ses amis disparaître. Seul Fersen ne l’a pas déçu, et est resté auprès d’elle. Ce dernier œuvrera auprès de souverains étrangers pour sauver la Famille Royale, en vain.  

Le 13 février 1792, Axel de Fersen pourra se rendre aux Tuileries pour rendre visite à sa bien-aimée Marie-Antoinette. Cette visite sera, sans qu’ils le sachent l’un et l’autre, la dernière. On retrouvera dans le journal du suédois le récit de cette rencontre :

Lundi 13, allé chez la reine ; passé mon chemin ordinaire, peur des gardes nationaux, son logement à merveille. Resté là.

Extrait du Journal d'Axel de Fersen racontant sa dernière visite

Je vous vois venir. Que signifie donc ce « Resté là. » ? Pourquoi Axel de Fersen s’est-il senti obligé de spécifier dans son journal personnel qu’il est resté là ? Les deux intimes ont-ils senti qu’il s’agissait de leur dernière rencontre, et ont enfin consommé l’amour qu’ils ressentaient l’un pour l’autre ? Le mystère reste entier, et le mythe bien conservé. La Reine mourra plus d’un an après cette visite. Axel de Fersen sera alors inconsolable. Comme il l’avait écrit à sa sœur Sophie Piper, Axel de Fersen ne se mariera jamais. Ne pouvait appartenir à la seule personne à laquelle il le voudrait, il préfère rester célibataire toute sa vie. Ce qu’il respectera !

extrait du journal d'Axel de Fersen

Alors, idylle amoureuse ou amitié passionnelle ? Tout porte à penser que de réels sentiments animaient Marie-Antoinette et Axel de Fersen. Mais que leur position respective et le respect que portait Fersen envers la Reine de France ont empêché les deux tourtereaux de faire éclater leur amour. Qu’il s’agisse d’amour et d’amitié, les sentiments éprouvés par Axel de Fersen l’auront poussé à se dévouer à celle qui aura bouleversé sa vie, mais également à la Famille Royale.

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *