construction cathédrale
Anecdotes

La construction des cathédrales : les 4 principales motivations

Accueil » Anecdotes » La construction des cathédrales : les 4 principales motivations

Auteur : Patrice Sillhon

Des cathédrales ont été bâties dans la plupart des grandes villes françaises et européennes. Ces monuments remontent presque tous au Moyen Âge. Ils constituent une grande part du patrimoine architectural. Leur histoire est méconnue pour beaucoup de contemporains qui les apprécient parfois seulement pour la fraîcheur qu’elles dispensent lors de certains étés caniculaires. Intéressons-nous aux causes qui ont motivé leur construction.

Affirmer l’autorité de l’Église face au pouvoir royal

cathédrale Le Mans autorité Église
©Ville du Mans – La Cathédrale St-Julien, Le Mans

La cathédrale est un lieu de prière pour les chrétiens. Dans chacune d’elles se trouve la cathèdre, il s’agit du siège de l’évêque.

Au XIe siècle, toutes les personnes engagées dans la vie ecclésiastique s’étaient retranchées dans des monastères, ceci dans le but de se soustraire à l’autorité du pouvoir royal. À cette époque, l’Église était placée sous la tutelle du roi, lui seul désignait les personnes exerçant les responsabilités ecclésiastiques, notamment les évêques. Un tournant décisif a eu lieu avec le pape Grégoire VII, il contribue à imposer la supériorité du pouvoir spirituel sur le pouvoir temporel. Il établit ainsi le fait que le pape seul a la capacité de nommer les évêques. Dans les grandes villes, ces représentants sont à nouveau des autorités locales. Cette évolution les amène à vouloir disposer d’un édifice à la hauteur de leur fonction. Le message de l’Église est intimement lié à la construction de ces bâtiments. La cathédrale du Mans est appelée Saint-Julien en référence au premier évangélisateur de la ville. Les reliques de ce prélat se trouvent le sanctuaire de l’édifice.

Accomplir une démarche spirituelle pour manifester la puissance divine

cathédrale Nantes démarche spirituelle
La Cathédrale St-Pierre et St-Paul de Nantes

Les catholiques font valoir le fait que le salut éternel ne peut être obtenu que par le biais de l’Église. Les petites églises ne sont plus suffisantes pour recevoir et regrouper les communautés de croyants. Dieu ne peut pas résider dans de petites constructions comme le sont les églises. La dimension divine implique l’élévation de constructions imposantes. C’est ce raisonnement qui est entre autres à l’origine des cathédrales. Ce mouvement ne s’est pas limité à notre pays, il s’est répandu dans toute l’Europe.
Entre 1150 et 1250, 80 cathédrales ont été édifiées en France. Celle de Nantes a été bâtie entre 1434 et 1891. Elle a été le théâtre de beaucoup d’événements. D’Artagnan n’a pas été seulement un personnage de fiction d’Alexandre Dumas. Ce soldat ayant réellement existé a arrêté Nicolas Fouquet, surintendant des finances de Louis XIV en 1661 devant la cathédrale de Nantes.

Au Mans, les travaux ont débuté en 1060 et se sont terminés en 1430. Ce monument a été, lui aussi, au centre de l’histoire de France. En 1128, Geoffroy de Plantagenêt s’est marié avec l’héritière du royaume d’Angleterre. Celle-ci, se prénommant Mathilde, était la petite fille de Guillaume le Conquérant.

Asseoir un immense projet architectural pour rendre hommage à Dieu

construction projet architectural
Plan cathédrale romane

Le point essentiel à connaître concernant la construction des cathédrales est leur forme particulière. En effet, elles ont toutes en commun leur plan général qui se caractérise par l’aspect d’une croix. La partie principale est la nef, c’est l’endroit dans lequel se tiennent les croyants. Le transept est la partie rectangulaire qui sépare la nef du chœur. Cette disposition forme une croix à l’intérieur du monument dans le but de rendre hommage à Jésus ayant subi la crucifixion.

Le mode de construction initial s’appuyait sur l’architecture romane. L’idée maîtresse de celle-ci consistait à bâtir des murs très épais qui pouvaient tenir le poids important de la voûte. L’inconvénient était la difficulté d’intégrer des fenêtres afin de ne pas affaiblir les murs porteurs.

L’architecture gothique a apporté une solution à ce problème. Cette nouvelle manière de bâtir a impliqué la réalisation d’arcs brisés, de piliers et d’arcs-boutants. Ces éléments ont permis de répartir le poids de la voûte et ainsi d’intégrer de grandes ouvertures comportant des vitraux décoratifs. Les deux procédés ont parfois été associés dans le cadre de certains ouvrages.

construction hommage Dieu
Plan cathédrale gothique

De grands personnages ont parfois décidé d’apporter des modifications dans ces édifices. Anne de Bretagne a ordonné, en hommage à ses parents, la construction du tombeau de François II qui était duc de Bretagne et de son épouse Marguerite de Foix. Cet élément disposé dans la cathédrale de Nantes est reconnu comme une grande création de la Renaissance.

Fédérer la population dans un grand projet a été aussi l’une des raisons qui ont motivé l’édification des cathédrales

construction cathédrale fédérer population
Voûte de la Cathédrale du Mans

Le décideur en la matière est le maître d’ouvrage, il s’agit en l’occurrence de l’évêque. C’est lui qui prend les décisions essentielles. Il veille au financement de ce projet avant de débuter les travaux. Par la suite, il choisit un maître d’œuvre, les rois participent très peu à ces projets. L’évêque s’appuie davantage sur les bourgeois, sur des dons ponctuels et sur des corporations de la ville, c’est-à-dire des groupes constitués par métiers. Des Seigneurs locaux apportent, eux aussi, des contributions. Des laïcs seront par la suite également intégrés dans le cadre d’une association appelée Fabrique. Les principaux métiers présents sur les chantiers sont les tailleurs de pierres, les maçons, les carriers, les terrassiers, les sculpteurs, les charpentiers, les échafaudeurs, les couvreurs, les forgerons, les verriers et les peintres. Dans l’une des chapelles de la cathédrale du Mans, une voûte est recouverte de peintures. Elles représentent des anges jouant de la musique lors d’un concert.

Les Français ressentent un très fort attachement à ces monuments anciens qui ont traversé les siècles. Les cathédrales sont présentes également dans les esprits à travers la littérature. Le roman le plus célèbre les concernant est Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, nous pouvons citer aussi Les Pilliers de la Terre de Ken Folett qui retrace la construction d’une cathédrale bâtie au Moyen Âge en Angleterre. D’autre part, des fictions relatent l’incendie de Notre-Dame de Paris en 2019 qui a meurtri les Français. Par ailleurs, ce type d’édifice a encore été construit récemment, en effet, la cathédrale de la Résurrection Saint-Corbinien d’Évry a été achevée en 1995. Ces monuments font plus que jamais partie de notre quotidien.